Bugatti sort plusieurs fois vainqueur du Concorso d’Eleganza en remportant le prix « Best of Show », le « FIVA Trophy » et le « Design Award for Concept Cars and Prototypes »

MOLSHEIM
23 05 2022

Lors de la dernière édition du Concorso d’Eleganza, qui s’est déroulée sur les bords du lac de Côme, une Bugatti Type 57S Vanvooren Cabriolet a reçu la distinction « Best of Show », l’un des quatre prix décernés à des véhicules Bugatti.

Les autres gagnants sont notamment la Type 59 Sports, voiture de course, qui a remporté le « FIVA Trophy » dans la catégorie « Best Preserved Pre-War Car », et la Bugatti Bolide, grande gagnante du convoité « Design Award ».

Le Concorso d’Eleganza Villa d’Este réunit chaque année les plus belles voitures du monde, au Lac de Côme, en Italie. Mais même parmi les meilleurs au monde, il ne peut y avoir qu'un seul vainqueur, et cette année, les honneurs sont revenus à une Bugatti Type 57S Vanvooren Cabriolet. Le véhicule était l’un des quatre véhicules Bugatti présentés et, en plus d'avoir remporté le premier prix dans sa catégorie, il a également été nommé « Best of Show ».

 

Parmi les sept catégories au total, c’est dans la catégorie A « The Golden Age of Elegance: The Art Deco Era of Motor Car Design » que la Bugatti Type 57S a concouru. Les performances techniques magistrales de la Type 57S Cabriolet sont signées Bugatti, tandis que l’élégante carrosserie provient de chez Vanvooren, situé à Courbevoie aux portes de Paris. Le Cabriolet séduit encore aujourd’hui par ses proportions et ses lignes nettes. Il est le premier, parmi seulement quatre Bugatti Type 57S, à avoir été équipé d’une carrosserie cabriolet par Vanvooren. En vue de réaliser des tests, l’un de ses anciens propriétaires a remplacé le moteur d’origine par un V8. Après de longues recherches, le moteur original de huit cylindres alignés, disparu depuis plus de 40 ans, a refait surface – un miracle moderne.

Aux côtés de la Type 57, également dans la catégorie A : une voiture de course rare de 1934, la Bugatti Type 59 Sports, et une Type 57C Stelvio Cabriolet de 1937 à la carrosserie signée Gangloff. D’abord voiture de course d’usine, la Type 59 Sports a été transformée en voiture de sport en 1934/1935. Elle participa avec succès à des courses automobiles jusqu’en 1937. Le véhicule n’a connu que cinq propriétaires, parmi lesquels le roi des Belges Léopold III à partir de 1938. Il compte aujourd’hui comme l’un des plus importants modèles de course Bugatti et est largement admiré pour son originalité. Les juges du Concorso d’Eleganza Villa d’Este ont été si impressionnés par la Type 59 Sports qu’ils lui ont décerné le « FIVA Trophy » dans la catégorie « Best Preserved Pre-War Car ».

La Stelvio Cabriolet a été la première Type 57 dans laquelle Bugatti fit installer un compresseur. Le nom du véhicule a été choisi en référence au Passo dello Stelvio aussi connu sous le nom de Stelvio Pass, célèbre col alpin aux routes sinueuses et escarpées qu’il a franchies sans difficulté grâce à son moteur puissant. La carrosserie quant à elle provient de Gangloff, fameux carrossier de Colmar situé à deux pas du siège de Bugatti à Molsheim. Seul modèle de cette catégorie à arborer de tels détails, le Cabriolet se distingue notamment par ses pare-chocs Art déco.

Dans la catégorie « Concept Cars and Prototypes », la nouvelle Bugatti Bolide, l’un des sept prototypes star présentés, a remporté le prestigieux Design Award. Etude expérimentale, la Bolide répond à la question qui consisterait à se demander à quoi ressemblerait un véhicule réduit aux simples innovations fondamentales et centré autour de l’emblématique moteur W16 8,0 litres. Lorsque le concept a été dévoilé pour la première fois en 2020, l’engouement des clients du monde entier était si grand que Bugatti a décidé de produire la Bolide en petite série de 40 unités – toutes immédiatement réservées.

Cette hypersportive extrême, taillée pour le circuit, est dotée d’un rapport poids/puissance sans précédent. En combinant le moteur W16 produisant une puissance de 1600 PS à l’ultra haute déportance de la Bolide, Bugatti a exploré de nouveaux horizons dans le monde des hypersportives. La Bolide atteint des performances proches des valeurs de la LMP, sans pour autant compromettre un niveau de maniabilité optimal. Néanmoins, conformément à la philosophie de la marque, la Bolide et ses performances seront grandement accessibles à tous ceux qui prendront le volant, pour créer une expérience Bugatti unique.

Christophe Piochon, Président de Bugatti Automobiles, a déclaré : « Le Concorso d‘Eleganza Villa d’Este compte parmi les plus belles et les plus importantes manifestations pour les voitures classiques et les sportives de luxe. Nous sommes fiers d’y participer cette année encore en présentant quatre véhicules tout à fait exceptionnels.  Nous sommes honorés qu'un véhicule Bugatti remporte le prestigieux prix « Best of Show », et ce malgré une concurrence de grande renommée. C’est également un grand honneur qu’une magnifique Type 59 Sports d’origine gagne le « FIVA Trophy » et que le « Concorso d’Eleganza Design Award » pour la catégorie « Concept Cars and Prototypes » soit attribué à la Bolide. Tous ces véhicules illustrent les valeurs de Bugatti, qui perdurent depuis près de 90 ans : design, performance, élégance et qualité. »

La Villa d’Este, un écrin pour Bugatti

Au 16e siècle, le cardinal Tolomeo Gallio fit ériger un palais pour s’y établir. En 1873, il fut transformé et devint l’un des plus luxueux hôtels du monde. La majestueuse Villa d’Este, son jardin de style Renaissance italienne et les eaux scintillantes du lac de Côme offrent aujourd’hui l’assurance d’une expérience exceptionnelle. En près de 150 ans, l’hôtel a accueilli quelques-uns des plus grands noms du cinéma, de l’art, de la littérature, de la politique et de l’économie. Depuis 1929, il accueille le Concorso d’Eleganza, dont les véhicules Bugatti sont de fidèles participants, souvent récompensés.

En 2013, une Bugatti Type 57SC Atlantic de 1938 avait remporté le prix tant convoité de « Best of Show ». Le véhicule, propriété du créateur de mode Ralph Lauren, est l’un des deux seuls véhicules Atlantic originaux encore existants. Au total, seuls quatre véhicules ont été produits, l’un d’entre eux, tristement célèbre est considéré comme perdu, tandis que le troisième a été restauré après avoir été impliqué dans un grave accident. Ces dernières années, le jury s’est également laissé séduire par une Bugatti Type 57S Sports Tourer de 1937 et une Type 59 Grand Prix de 1934.

Il y a trois ans, Bugatti a surpris le jury et le public avec une pièce unique : La Voiture Noire. La Grand Tourisme ultime rend hommage à la Type 57SC Atlantic disparue de Jean Bugatti et transpose les codes du design art Déco au 21e siècle. Avec La Voiture Noire, Bugatti a gagné le premier prix dans la catégorie « Concept Cars and Prototypes » en 2019

 

______________

Montrez Plus
La Bugatti Type 57C Stelvio Gangloff Cabriolet au Concorso d’Eleganza 2022.
La Bugatti Type 57C Stelvio Gangloff Cabriolet au Concorso d’Eleganza 2022.
La Bugatti Bolide, gagnante du convoité « Design Award » au Concorso d’Eleganza Villa d’Este 2022.
La Bugatti Type 57C Stelvio Gangloff Cabriolet au Concorso d’Eleganza 2022.

Contact

CONTACT POUR LA PRESSE

Nicole Auger
Communications
E-Mail: nicole.auger@bugatti.com
Mobile: +49 152 588 888 44