Bugatti Bolide : Grand Prix de la Plus Belle Hyper Car

Molsheim
30 09 2021

La Bolide élue plus belle hypercar du monde lors du 36e Festival Automobile International.

Révélée pour la première fois en 2020, la Bugatti Bolide1 est le modèle le plus extrême jamais créé par la marque de luxe française, puis confirmée pour une production en série limitée à Pebble Beach 2021, a été désignée comme la plus belle hypercar du monde. Durant le 36e Festival Automobile International de Paris, un jury composé de professionnels du design a décerné le premier prix de la catégorie des hypercars au véhicule expérimental de Molsheim, qui surclasse ainsi quatre autres finalistes avec une confortable avance.

Avec la Bolide, les ingénieurs et designers de classe mondiale de Bugatti ont mis au point le véhicule le plus léger et le plus adapté aux circuits imaginable, en s’appuyant sur le légendaire moteur W16 à quatre turbocompresseurs de Bugatti. L'apparence générale est déterminée par les nombreux canaux de guidage d'air et le design raffiné de l’avant du véhicule, qui rappellent davantage les bolides de Formule 1 aux formes aérodynamiques et sophistiquées que les hypersportives. Exceptionnellement basse, la Bolide est dotée d’un capot d’aspiration sur le toit et d’une position assise au plus près du sol. Associé à l’impressionnant diffuseur arrière, l’aileron arrière dominant fournit une déportance extrême pour une traction optimale dans les virages à grande vitesse.

 

« La Bolide était un défi totalement différent pour notre équipe de designers : une sorte d’expérience mentale consistant à mettre à nu la voiture jusqu’à dévoiler son moteur W16 à quatre turbocompresseurs et à la reconstruire pour créer la Bugatti la plus extrême à ce jour. Notre principal objectif était de respecter les exigences techniques de la Bolide, en nous concentrant d’abord sur la fonction et ensuite seulement sur le développement de la forme. Nous sommes profondément honorés que son design ait remporté un prix aussi convoité, attribué par des experts de notre domaine. Les louanges vont à l'ensemble de l'équipe de conception, chacun se consacrant à son métier en harmonisant et en perfectionnant tous les aspects de la conception de la Bolide au cours d'un processus innovant de quatre ans, purement numérique », explique Achim Anscheidt, directeur du design chez Bugatti.

Au cours des trois prochaines années, la nouvelle hypersportive passera du concept expérimental à la production, sans grand changement technique ou visuel par rapport à la version récompensée. Les optimisations apportées au design, à l'aérodynamisme, à la qualité et à la sécurité se traduisent par un poids à vide du véhicule de série de seulement 1 450 kg, ce qui équivaut à un rapport poids/puissance de 0,9 kg par cheval-vapeur avec de l'essence sans plomb 98.

« Bien qu’extrêmement fonctionnelle, la Bolide reflète en tous points la personnalité et la tradition propres de Bugatti. Sa création a été inspirée par la philosophie du rapport poids/puissance du jeune Ettore Bugatti, qui a révolutionné le monde du sport automobile dans les années 1920 en concevant des voitures légères et maniables, telle la Type 35, devenues pratiquement imbattables. La Bolide est l’aboutissement de cette philosophie du rapport poids/puissance: pure dans son design et dans son objectif. À l’instar des bolides du début des années 1920, cette pureté porte en elle une beauté incomparable », explique Nils Sajonz, responsable des projets spéciaux chez Bugatti.

La personnalité orientée circuits de la Bolide se retrouve dans l’habitacle, qui n’emprunte aucun élément décoratif à la Chiron2, optant au contraire pour un design fonctionnel reflétant exclusivement les besoins d’une voiture de course.

« L’habitacle de la Bolide possède une identité Bugatti claire, mais sans les ornements et le luxe de nos hypersportives destinées à la route. L’objectif était de créer un espace présentant le moins de distraction possible et un maximum de visibilité, avec un pare-brise courbé panoramique et les principales commandes littéralement au bout des doigts du pilote », explique Frank Heyl, directeur artistique adjoint de Bugatti.

Depuis 1985, le Festival Automobile International célèbre l’automobile dans ce qu’elle a de plus noble, de plus créatif et de plus passionnant. Mais aussi pour l’observer, examiner les changements qui s’opèrent et qui font et défont les tendances. Le Festival s’est essentiellement donné pour tâche de mettre sur le devant de la scène les hommes et les femmes qui, chaque jour, font de l’automobile ce qu’elle est, la transforment et l’adaptent pour faire face aux changements sociaux, aux exigences environnementales, aux bouleversements économiques et aux défis géopolitiques. Chaque année, les membres du jury du Festival récompensent non seulement des innovations majeures, mais aussi l’audace et le talent de tous ceux qui œuvrent dans le monde de l’automobile.

Produite à seulement 40 exemplaires, la Bolide est proposée à un prix net de quatre millions d’euros. Les premières livraisons sont prévues pour 2024.

1 BOLIDE: Fuel consumption, l/100km: this is a concept study and therefore not subject to Directive 1999/94/EC.

2 CHIRON: WLTP: Fuel consumption, l/100km: particularly high 43.33 / high 22.15 / medium 18.28 / low 17.99 / combined 22.32; CO 2 emissions, combined, g/km: 505.61; efficiency class: G

Montrez Plus
Frank Heyl et Nils Sajonz ont reçu le prix pour la Bolide lors de la remise des prix FAI 2021 au Salon Pré Catalan à Paris.
Bugatti Bolide lors de la remise des prix FAI 2021 au Salon Pré Catalan à Paris.
Frank Heyl et Nils Sajonz ont reçu le prix pour la Bolide lors de la remise des prix FAI 2021 au Salon Pré Catalan à Paris.

Contact

média :

Tim Bravo
Head of Communications
Bugatti Automobiles S.A.S.
E-Mail: [email protected]
Mobile: +33 640 151 969

Nicole Auger
Communications
E-Mail: [email protected]
Mobile: +49 152 588 888 44

Marie-Louise Rustenbach
Communications
E-Mail: [email protected]
Mobile: +49 152 577 05 458