Bugatti Chiron Sport
« Les Légendes du Ciel »

Molsheim
Novembre 24, 2020

Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel »

Avec une nouvelle édition, Bugatti honore ses coureurs de « l’âge d’or ».

Des scènes de course dessinées à la main sur et dans le véhicule, de l’aluminium bouchonné et une réminiscence devenue réalité des jours glorieux de Grand Prix de Bugatti. Avec la Chiron Sport1 « Les Légendes du Ciel », Bugatti rend hommage à ses « Risque-Tout » célèbres pilotes du siècle dernier. Beaucoup d’entre eux étaient d’anciens as de l’aviation, des casse-cous intrépides, des chevronnés de l’ingénierie, sans peur et sans reproche.

« Depuis sa fondation il y a plus de 110 ans, la marque Bugatti entretient un contact étroit avec l’aéronautique. Beaucoup de pilotes Bugatti couronnés de succès, comme Albert Divo, Robert Benoist ou Bartolomeo ‚Meo‘ Costantini, ont volé pour l’armée de l’air française, le légendaire aviateur français Roland Garros conduisait une Bugatti Type 18 afin d’atteindre sur la route une vitesse similaire à celle dans les airs », déclare Stephan Winkelmann, président de Bugatti. « Rendre hommage à ces légendes de l’époque et leur dédier une édition spéciale nous semble donc la moindre des choses. »

 

Le fondateur de l’entreprise Ettore Bugatti admire très tôt la témérité et la compétence technique de ces pilotes, fascinés comme lui par des vitesses élevées que par ailleurs ils maîtrisent parfaitement. Sur la route, les coureurs tirent parti de l’expérience qu’ils ont acquise dans leur cockpit. Ils admiraient à leur tour Ettore Bugatti pour son talent d'ingénieur et étaient fascinés par ses véhicules agiles, légers et rapides, incarnant sur la route ce que leurs avions étaient dans le ciel. Roland Garros l'a même appelé « l'artiste incomparable qui lui seul sait, comment donner vie à l'acier. » 

Ettore Bugatti est enthousiasmé par l’aéronautique. Vers 1915, il conçoit lui-même des moteurs d’avion et développe à partir de 1937 un avion complet qui devait battre les records de vitesse. Le projet est arrêté uniquement en raison de l’éclatement de la Seconde Guerre mondiale. Sa vie durant, Ettore Bugatti a entretenu des liens étroits et même en partie personnel avec les pilotes.

L’édition « Les Légendes du Ciel »

Avec l’édition « Les Légendes du Ciel » basée sur la Chiron Sport et limitée à 20 véhicules, Bugatti honore ces légendes de l’aéronautique. La nouvelle édition reprend de nombreuses caractéristiques des avions historiques dans lesquels les pilotes Bugatti ont acquis leur expérience rentable. En font partie, en plus de la peinture exceptionnelle, entre autre un équipement en cuir pleine fleur particulier avec des croquis dessinés à la main et des pièces en aluminium bouchonné.

Peinture spéciale

Une caractéristique distinctive de la Chiron Sport « Les Légendes du Ciel » est sa peinture spécifique « Gris Serpent » de couleur gris mat, une interprétation moderne de la couleur extérieure des avions des années 1920. Celle-ci couvre tout le véhicule et est entrecoupée par une bande médiane blanche brillante qui va de l’avant vers l’arrière via l’aileron télescopique. Sur les deux ailes avant se trouve le logo « Les Légendes du Ciel ». Le « Bleu-Blanc-Rouge » encadre la partie avant des bas de caisse en fibre de carbone noire.

La calandre en forme de fer à cheval est revêtue d’une élégante peinture noire brillante. Les grilles de la calandre sont en aluminium marqué au laser et embouti. Sur elles est reproduit le motif dynamique des coutures piquées que l’on retrouve aussi sur les sièges en cuir, rappelant les avions volant en formation dans une parade aérienne. À l’ouverture des portes, les lumières des seuils projettent le logo de l’édition sur l’asphalte. De plus, une barre de seuil en aluminium brossé portant l’inscription « Les Légendes du Ciel » sur les seuils de portes caractérise ce nouveau modèle spécial. Le capot du moteur W16 est en carbone apparent noir. Les composants légers contrastent grâce à leur peinture blanche. À l’arrière, dominent le carbone apparent noir et un embout d’échappement recouvert de noir en Inconel imprimé en 3D et résistant aux températures élevées dominent.

Un habitacle détaillé presque entièrement habillé de cuir

L’habitacle s’inspire aussi visuellement du transport aérien du siècle dernier. Bugatti habille complètement la Chiron Sport « Les Légendes du Ciel » de cuir fin de couleur « Gaucho ». Le cuir brun clair rappelle le cuir naturel des avions d’hier. Seuls des ornements en aluminium et une pièce d’insertion avec le logo « Les Légends du Ciel », que l'on retrouve également sur les appuie-tête, ainsi que l’inscription « 1 sur 20 » forment un contraste avec ce matériau naturel. Bugatti propose en option des sièges confort et le toit en verre « Sky View » – permettant aux passagers de regarder le ciel comme dans les avions ouverts du siècle dernier.

Sur les panneaux de porte, figure une scène de course esquissée à la main entre l'avion historique Nieuport 17 et une Bugatti Type 13, qui symbolise les deux âmes honorées par l'édition.

Le Nieuport 17 est un avion très spécial : il s’agit d’un avion biplan français construit à partir de 1916 et très prisé par ses pilotes pour sa fiabilité, sa rapidité, sa maniabilité et sa manœuvrabilité. Le biplan était entraîné par un moteur de 9 cylindres pouvant atteindre 130 ch.

La Bugatti Type 13 est un véhicule très spécial dans l’histoire des 110 ans de Bugatti. Il s’agit du premier modèle portant le nom de Bugatti. À partir de 1910, la Type 13 séduit par sa légèreté, sa maniabilité et sa puissance de plus de 15 ch, élevée pour l’époque. Il y a plus de 110 ans déjà, la « Pur Sang » file à presque 100 km/h et gagne de nombreuses courses au cours des années suivantes. Le véhicule pose les fondations de la réussite de Bugatti dans les courses automobiles. L’aluminium bouchonné des bacs de rangement dans l’accoudoir, ainsi que le bac de la console médiane rappellent également les voitures de course historiques.

La Chiron Sport « Les Légendes du Ciel », avec son moteur W16 et une cylindrée de 8,0 litres fournit 1 500 ch et un couple de 1 600 Nm, sa vitesse maximale n’est régulée électroniquement qu’à 420 km/h. Bugatti débutera la fabrication de la Chiron Sport « Les Légendes du Ciel » vers fin 2020. L'édition limitée à 20 exemplaires coûte 2,88 millions d'euros HT chacune.

 

1 CHIRON SPORT: Consommation de carburant, l/100 km : en agglomération 36,7 / hors agglomération 15,8 / combinée 23,5 ; émissions de CO2 combinées, g/km : 553 ; classe d’efficacité énergétique : G* [WLTP : consommation de carburant en l/100 km : faible 43,33 / moyenne 22,15 / forte 17,99 / particulièrement forte 18,28 / combinée 22,32 ; émissions de CO2, combinées, g/km : 505,61 ; classe d’efficacité énergétique : G]

Montrez Plus
Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel »
Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel » statique - vue de face
Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel »
Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel » statique - 3/4 vue de face
Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel »
Le motif dynamique des grilles de la calandre rappelle les avions volant en formation dans une parade aérienne.
Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel »
Il y a un croquis d’une scène de course sur les panneaux de porte à l'intérieur de la Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel ».
Bugatti Chiron Sport « Les Légendes du Ciel »
Croquis d’une scène de course entre l'avion Nieuport 17 et une Bugatti Type 13.

Contact

média :

Tim Bravo
Head of Communications
Bugatti Automobiles S.A.S.
E-Mail: [email protected]
Mobile: +33 640 151 969

Nicole Auger
Communications
E-Mail: [email protected]
Mobile: +49 152 588 888 44

Marie-Louise Rustenbach
Communications
E-Mail: [email protected]
Mobile: +49 152 577 05 458