Nouveau responsable
de la qualité chez
Bugatti à Molsheim

Molsheim
août 15, 2019

bugatti moslheim qualitätsmanager frankreich

Depuis le mois d’août, Michael Och dirige le département d’assurance qualité chez Bugatti à Molsheim .

Du nouveau au département d’assurance qualité chez Bugatti : le 1er août, Michael Och a pris la responsabilité de l’assurance qualité chez Bugatti à la suite de Jordi Cabanero.

« Depuis la fondation de Bugatti il y a 110 ans, la qualité est l’une de nos principales valeurs, pour ne pas dire la plus importante, a expliqué Stephan Winkelmann. C’est pourquoi je suis heureux de pouvoir accueillir, pour encadrer notre équipe sur le site de Molsheim, un responsable qualité aussi expérimenté que Michael Och. »

Ingénieur diplômé, Michael Och est un expert en matière de contrôle qualité dans le secteur automobile : avant ce nouveau poste à Molsheim, il a travaillé chez différents constructeurs automobiles d’envergure internationale et y a supervisé l’assurance qualité de chaînes de production et de sites entiers, exerçant les fonctions de chef d’atelier et de directeur de la production. Avant son arrivée en Alsace, il travaillait au sein du département d’assurance qualité du groupe Volkswagen.

« Je suis ravi de prendre de nouvelles fonctions pour le compte d’une marque aussi prestigieuse, à l’origine d’hypersportives hors du commun telles que la Chiron1 et la Divo2. Améliorer encore une qualité dont le niveau est déjà très élevé constitue un défi que j’aurai plaisir à relever », a déclaré Michael Och.

Jordi Cabanero a, quant à lui, souhaité évoluer au sein du groupe Volkswagen et accepté une nouvelle mission en Chine. « Je tiens à remercier Jordi Cabanero pour son excellent travail au fil des années passées et lui souhaite une très bonne continuation dans cette carrière déjà pleine de succès », a conclu Stephan Winkelmann.

 

À propos de Bugatti

Bugatti Automobiles S.A.S. construit les hypersportives de série les plus performantes, les plus rapides, les plus exclusives et les plus luxueuses au monde. Depuis sa fondation en 1909, la marque de luxe française a traditionnellement (malgré une interruption) eu son siège social à Molsheim, en Alsace. C’est là qu’a été conçue, entre 2005 et 2015, la Veyron, première hypersportive de l’époque contemporaine, avec 450 voitures construites à la main. Le modèle Chiron1 est conçu à Molsheim depuis l’automne 2016.

Avec une performance sans précédent de 1 500 ch chez les voitures de série, un couple élevé de 1 600 Newton mètres avec 2 000 à 6 000 tr/min et de nombreuses innovations techniques, la Chiron1 impose de nouveaux standards dans la construction automobile.

En 2017, Bugatti avait livré 70 véhicules à ses clients, et en 2018, le nombre de véhicules vendus atteignait 76. Pour 2019, il devrait atteindre les 80 véhicules. Bugatti a annoncé la construction de 500 modèles – et à ce jour, il n’y a plus que 100 Chiron disponibles à la commande. S’ensuivra bientôt la construction de la Divo2, un véhicule doté d’une accélération latérale optimisée.

Depuis 1998, Bugatti fait partie du groupe Volkswagen et emploie plus de 300 personnes. La plupart travaille à Molsheim, en Alsace. Avec 37 concessionnaires et partenaires de service après-vente répartis dans 18 pays d’Europe, d’Amérique du Nord ainsi que du Moyen-Orient et de la région d’Asie-Pacifique, Bugatti est un acteur mondial.

 

1 Consommation en l/100 km : en agglomération 35,2 / hors agglomération 15,2 / mixte 22,5 ; émissions de CO2, mixte, g/km : 516 ; classe d’efficacité énergétique : G

2 Consommation de carburant en l/100 km : véhicule non soumis à la directive 1999/94/CE, l’autorisation d’exploitation globale n’ayant pas encore été obtenue.

Montrez Plus

Contact

média :

Tim Bravo
Head of Communications
Bugatti Automobiles S.A.S.
E-Mail : tim.bravo@bugatti.com
Portable : +33 640 151 969