Salon International de l’Automobile de Genève 2016 : Bugatti Chiron1: Première mondiale pour la supercar de l’extrême

1Consommation en l/100km : en agglomération 35,2 / hors agglomération 15,2 / mixte 22,5 ; émission de CO2, mixte, en g/km : 516 ; classe énergétique : G

 

Bugatti célèbre une grande première mondiale au Salon de l’Automobile de Genève : Avec la Bugatti Chiron, la marque de luxe française présente la supercar de série la plus puissante, rapide, luxueuse et exclusive au monde. La Chiron est la toute dernière génération de la supercar la plus pointue et a été entièrement revue. Fort de sa riche tradition, le constructeur de Molsheim a porté les caractéristiques exclusives d’une Bugatti moderne à un nouveau niveau et mis au point un engin à hautes performances sensiblement amélioré dans toutes ses dimensions. Une puissance de 1 500 ch encore jamais déployée auparavant par des véhicules de série, un fabuleux couple de 1 600 Nm pour 2 000 à 6 000 tr/mn et une foule d’innovations techniques, la Chiron met la barre plus haut à tout point de vue. La Chiron se place ainsi en future détentrice du record du monde de vitesse avec une vitesse de pointe qui battra largement le record détenu actuellement par Bugatti. Bugatti a limité à 420 km/h la vitesse maximale autorisée sur route. La Chiron est construite au siège social de l’entreprise à Molsheim. Il n’existera que 500 exemplaires de ce véhicule d’exception. Le prix d’entrée de gamme se situe à 2,4 millions d’euros net. À l’heure actuelle, un tiers de la production totale a déjà été précommandé. Le premier véhicule devrait être livré au client en automne 2016.

 

« C’est dans la nature de l’homme que de vouloir franchir des frontières et d’atteindre de nouvelles performances record : courir sans cesse plus vite le sprint du 100 m, ou voler encore plus loin dans l’espace ou, encore, découvrir des mondes inexplorés. C’est cette aspiration qui nous pousse aussi vers l’avant chez Bugatti », a déclaré Wolfgang Dürheimer, Président de Bugatti Automobiles S.A.S., lors de la présentation de la Chiron. « Nous nous efforçons de sublimer la perfection, et la Chiron en est le résultat. »

 

Avec la Chiron, Bugatti a révolutionné les paramètres bien connus dans lesquels évoluent tous les acteurs sur le marché, afin de définir de nouveaux facteurs qui n’existaient pas auparavant, explique le Président de Bugatti. « Bugatti a de nouveau repoussé les frontières de la physique. Il n’y a aucun domaine dans lequel nous n’ayons pas fait de progrès significatifs. »

 

La Bugatti Chiron est la première supercar de série au monde qui développe sur route 1 500 chevaux avec un couple de 1 600 Nm pour 2 000 à 6 000 tr/mn, avec une immense efficacité, une sécurité extrême et un confort incomparable.

 

Elle le doit à son légendaire moteur 8 litres W16 sans équivalent que Bugatti a entièrement remanié. En associant quatre nouveaux turbocompresseurs plus grands qui sont gérés par la suralimentation bi-étagée (une innovation que Bugatti met en œuvre) et de nombreuses autres astuces et nouveaux développements techniques, elle propose une puissance maximale de manière constante et facile à maîtriser dans tous les domaines et lorsqu’on le lui demande. Après une accélération maximale, ce bolide atteint ainsi une vitesse de pointe autorisée pour la circulation routière de 420 km/h (limitée) en mode vitesse maximale. Mais pour la Bugatti Chiron, le but n’est pas encore atteint, loin s’en faut.

 

Grâce à l’interaction entre la nouvelle monocoque en carbone, les trains roulants adaptatifs entièrement revus, les pneumatiques spécialement développés pour Bugatti, ainsi que d’autres technologies innovantes, la Chiron s’avère être la championne de l’accélération longitudinale maximale, mais aussi, pour la première fois, une Bugatti moderne et alerte apportant par sa tenue de route un plaisir de conduite infini.

 

Avec son design, la Chiron s’apparenterait nettement plus à la « Bête », tout en demeurant encore la « Belle ». La nouvelle esthétique que Bugatti lance avec la Chiron a un ton sensiblement plus agressif et correspond ainsi au caractère du nouveau supersportif. Les designers ont réussi à interpréter de manière moderne l’ADN de Bugatti avec ses traits distinctifs frappants, et à le compléter par de nouveaux traits qui s’avéraient nécessaires suite aux exigences techniques découlant de l’amélioration des performances. Malgré tout, la Chiron reste indiscutablement une Bugatti.

 

« La Chiron est la quintessence de la supercar ultime : ultra-moderne, incroyablement rapide, agile et performante, avec un design stylistiquement exigeant et, parallèlement, un confort haut de gamme », explique Wolfgang Dürheimer. « Personne d’autre sur le marché ne propose une telle combinaison et c’est ce qui distingue Bugatti de tous les autres constructeurs. »

 

« Nos clients constituent un cercle exclusif de collectionneurs de voitures qui ne se satisfont que du meilleur. Avec la Veyron, ils disposent de la meilleure supercar de série des dix dernières années », poursuit Dürheimer. « Leurs exigences et leurs attentes à l’égard de notre prochaine étape – la Chiron – étaient d’autant plus grandes. »

 

Les réactions des clients montrent que Bugatti a tapé dans le mille. Un tiers de la production totale a déjà été réservé en précommande. « Quiconque s’est déjà intéressé à Bugatti et à ses caractéristiques particulières sans équivalent dans le cadre de l’acquisition d’une Veyron ne peut faire l’impasse sur la Chiron », précise Wolfgang Dürheimer.

 

« Avec la Chiron, non seulement nous resterons un important porteur d’image affective pour le groupe Volkswagen, mais en plus de cela nous contribuerons positivement aux résultats du Groupe », affirme Wolfgang Dürheimer.

 

La Chiron sera visible du 1er au 10 mars 2016 au stand Bugatti du Salon de l’Automobile de Genève, dans le Hall 1.