12 Icons

Type 57SC Atlantic

Jean Bugatti, qui avait déjà assis sa réputation de designer automobile génial avec la légendaire Type 41 « Royale » Esders, la Type 55 Super Sport roadster et la Type 50 Super Profilée, fut aussi l’auteur du design d’une des plus belles Bugatti jamais créée : la Type 57SC Atlantic. A l’origine, la carrosserie de l’Atlantic devait être fabriquée en magnésium, d’où  l'arête centrale rivetée très caractéristique. Mais cet élément n’est pas uniquement un détail destiné au design, il joue également un rôle dans la fabrication du véhicule.

 

A cette époque, le magnésium était difficile à souder. D’où l’idée de riveter la carrosserie et les ailes. Finalement, les quatre éléments de carrosserie seront fabriqués en aluminium. Le détail de l'arête centrale, qui frappe encore aujourd’hui par sa singularité, fut conservé. Le prototype de la Type Atlantic est présenté en 1935 sur des salons à Paris et à Londres. 

 

 

Détails techniques
Année de construction1936-1938
Nombre de véhicules produits41 (57S), 2 (57SC)
Moteur8 cylindres en ligne, monobloc
Cylindrée/Alésage [cm³/mm]3257/72 x 100
Compresseuroui, à 57SC
CarburateurStromberg UUR 2 ou Bugatti
Puissance [CV par tr/min]170/210 (57SC) à 5500
Nombre de vitesses avant4
TractionEntraînement mécanique
Suspension avantArbre rigide, ressort elliptique 1/2
Suspension arrièreArbre rigide, ressort elliptique 1/4 renversé
FreinageFreins à tambour avec câble de commande jusqu'en 1937, des freins hydrauliques suite
Empattement [m]2,98
Ecartement [m]1,35
Taille des pneus18 x 5,50
Poids [kg]950