[Translate to Français:] Bugatti EB110

A powerful vision

À la fin des années 1980, la vision de l’entrepreneur italien Romano Artioli a commencé à devenir réalité : créer une nouvelle Bugatti, la première depuis 1956.

À l’instar d’Ettore, Artioli n’a pas lésiné devant les efforts nécessaires au développement de la marque et de ce modèle pour effectuer son grand retour.

L’EB110 est un modèle entièrement original et sans prédécesseur. Tout était nouveau, du puissant moteur V12 au système de transmission intégrale, de la monocoque en fibre de carbone à l’utilisation intensive de matériaux et de techniques sophistiqués.

[Translate to Français:] Bugatti EB110

Une technologie prometteuse

Conçue par les meilleurs designers et ingénieurs de son temps, cette nouvelle création est équipée de technologies de pointe qui encore aujourd’hui, trois décennies plus tard, demeurent innovantes. En fait, de nombreux éléments technologiques de l’EB110 ont également été utilisés pour les Veyron et Chiron de Bugatti. La monocoque en fibre de carbone, la première de ce type pour une voiture de production, ne pesait que 125 kilogrammes. Le design est l’œuvre de Marcello Gandini, l’un des plus talentueux et prestigieux designers automobiles de tous les temps. Le style aplati aux angles arrondis, à l’aspect bidimensionnel, complété par des portières papillon, constituent juste quelques-unes des caractéristiques emblématiques de ce célèbre designer italien.

[Translate to Français:] Bugatti EB110

Des caractéristiques incomparables

Le moteur était tout simplement sublime : avec seulement 3,5 litres et l’assistance dynamique de quatre turbocompresseurs compacts, il délivrait une puissance de 560 chevaux dans la version GT et de 611 dans la version Super Sport. Le système sophistiqué de quatre roues motrices, associé à un couple de 28/72, assurait une excellente adhérence, contribuant ainsi à la fois aux performances et à la sécurité. L’EB110 SS a battu plusieurs records du monde de vitesse, atteignant 351 km/h, un chiffre remarquable même au regard des standards actuels. Afin de démontrer l’efficacité mécanique de sa voiture dans des conditions extrêmes, Bugatti a également battu d’autres records de vitesse avec l’EB110 au début des années 90 : entre autre 342 km/h avec une propulsion au gaz naturel et 296 km/h sur une chaussée verglacée. En termes d’accélération, elle est passée de 0 à 100 km/h en seulement 3,26 secondes et a parcouru 1 000 mètres en 21,3 secondes, prouvant ainsi sa supériorité face à ses rivales de l’époque.

[Translate to Français:] Bugatti EB110

L’avènement d’une nouvelle ère

Avec la création de l’EB110, Bugatti s’est à nouveau propulsée au sommet de l’Olympe automobile, atteignant ainsi les objectifs communs de Romano Artioli et d’Ettore Bugatti.