Le bleu
Bugatti

Bugatti bleu

Le bleu Bugatti

Perpétuer le bleu français en course automobile

Bugatti bleu français en course automobile

L’origine du bleu français en course automobile

Les origines du bleu français en course automobile remontent à l'année 1904. Jusque-là, les voitures de course étaient traditionnellement peintes en noir et portaient de simples chiffres souvent accompagnés d'une lettre afin d'identifier chaque pilote. Les mécaniciens rencontraient donc fréquemment des difficultés pour différencier les automobiles. Lorsque le Grand Prix de Grande-Bretagne eut lieu en Irlande en 1903, les Anglais, pour honorer leurs hôtes, peignirent leurs voitures en vert. De cette initiative sont nées par la suite les différentes couleurs des pays dotés d'un grand constructeur automobile, exprimant ainsi leur fierté nationale : l'Allemagne choisit le blanc, l'Italie le rouge, la Belgique le jaune et la France opta pour le bleu.

Bleu Bugatti

Quel est le véritable bleu Bugatti?

Heureusement, la réponse à cette question est simple : il n'existe pas de teinte attitrée pour le bleu Bugatti car au fil des années, Ettore et Jean ont peint leurs voitures avec différentes nuances de bleu, proclamant la couleur nationale couleur de la marque Bugatti avec ses différents tons et ses différentes teintes. D'après la légende, l'épouse d'Ettore Bugatti aimait fumer les cigarettes d'une marque française dont les paquets étaient également bleus. Elle posait un paquet sur chaque nouvelle voiture produite pour établir une comparaison. Si les deux teintes n'étaient pas exactement identiques, elle exigeait que la voiture soit repeinte.