中文
Français
English
Deutsch
TraditionExpérienceVeyronGrand SportSuper SportVitesseles légendesBugatti Certified
TechniqueDesignL'historique du développementFinitionEditions spéciales
AccélérationVitesseTenue de routeDécélérationStructureElectroniqueEssai de mise en circulation

Au-delà des 400

La Veyron 16.4*) est le véhicule de série le plus rapide de tous les temps.

La vitesse maximale de 407 km/h qui est inscrite dans les documents, est, de surcroît, légèrement sous-estimée: Le 19 avril 2005, les autorités compétentes pour l’homologation ont enregistré, lors d’une série de tests, une vitesse maximale moyenne de 408,47 km/h. Pendant des années, les techniciens ont, pas à pas, minutieusement travaillé et progressé pour atteindre cet objectif: dépasser la barre des 400 kilomètres par heure. Aucune soufflerie n’est en mesure de simuler cette vitesse. C’est la raison pour laquelle, diverses assiettes, modifications de l’aileron arrière, du becquet et des configurations du soubassement ont permis, progressivement, d’effectuer des tests sur circuit et d’apporter chaque fois quelque amélioration. La mesure officielle a finalement récompensé cette ambition.

Cette vitesse extrême est le fruit d’une adéquation parfaite entre technologie moteur, construction allégée systématique, pneumatiques développés sur mesure et un équilibre complexe entre portance aérodynamique et réglage des appuis. A vitesse élevée, l’aérodynamique requiert, non seulement, un coefficient de résistance aérodynamique très réduit, mais également un réglage très précis des appuis qui permet de garantir la stabilité, en collant la voiture sur la route. Parallèlement, la Veyron, en qualité de véhicule de série, garantit au client, une sécurité, une fiabilité et une facilité de conduite maximale.

Pour obtenir une aérodynamique optimale, les ingénieurs de chez Bugatti se sont basés sur trois configurations. Le mode standard, avec ailerons arrières et becquets complètement rentrés, est utilisé jusqu’à une vitesse de 220 km/h. Le mode Handling est destiné à des vitesses plus élevées. L’avant de la voiture s’abaisse et l’aileron arrière monumental sort. Ceci permet avec 350 kg supplémentaires, d’abaisser la voiture et de conserver la dynamique en courbe parfaite de la Veyron. L’étape Topspeed, enfin, est réservée à une vitesse supérieure à 375 km/h. Elle doit être activée avant le départ à l’aide de la clé Topspeed et le bolide est alors optimisé pour des vitesses extrêmes: les diffuseurs avant, à commande hydraulique, se ferment, le soubassement est totalement lisse, l’aileron arrière se ferme affleurant à la carrosserie et forme ainsi une arête de décrochement. Les indices d’appuis sont fortement réduits afin de circonscrire au maximum les sollicitations extrêmes auxquelles sont soumis les pneumatiques. La voiture est maintenue en toute sécurité sur la route grâce à son propre poids et à ses appuis. La Veyron commence directement avec le mode Topspeed et limite la sensibilité du volant. Dés le premier freinage, la voiture de course Bugatti adopte automatiquement le mode Handling. Toute personne qui accélère continuellement sur une longue ligne droite, confirmera sans aucun doute que la Veyron est bien le véhicule de série le plus rapide de tous les temps.

Topspeed-Key

Topspeed-Key
Pour atteindre des vitesses supérieures à 375 km/h, il est nécessaire d’utiliser une clé spécifique.

Proces-verbal d’un essai sur route

Extrait du fichier de mesures d’un essai à grande vitesse d’une durée totale de cinq minutes

 
 

*) Boîte de vitesses: DSG à 7 vitesses, consommation de carburant en ville: 41,9l/100km, consommation de carburant en liaisons interurbaines: 15,6l/100km, consommation de carburant combinée: 24,9l/100km, rejets de CO2 combinée: 596g/km, Etiquette énergie : G
Impôts annuels pour ce véhicule : 1132 euros
Coûts par source d'énergie pour 20 000 km :
coûts de carburant (super plus) à un prix de 1,624 euro/unité de facturation : 8 087,52 euros
Etabli le : 30.11.2011
Les valeurs indiquées ont été calculées à partir des procédés de mesures prescrits (§ 2 Nrn. [Loi allemande relative à l'assurance obligatoire de détenteurs de véhicules] 5, 6, 6 a Pkw-EnVKV [Ordonnance allemande relative à la caractérisation de la consommation énergétique des véhicules particuliers] dans leurs versions en vigueur). Les émissions de CO2 survenant lors de la production et de la mise à disposition du carburant et/ou d'autres sources d'énergie ne sont pas prises en compte dans le calcul des émissions de CO2, conformément à la Directive 1999/94/CE. Les indications ne se réfèrent pas à un véhicule particulier et ne font pas partie intégrante de l'offre. Elles sont communiquées dans le seul but de permettre des comparaisons entre différents types de véhicules. La consommation de carburant et les émissions de CO2 d'un véhicule ne dépendent pas seulement d'une utilisation efficace du carburant par le véhicule. Elles sont également influencées par le comportement sur route ainsi que par d'autres facteurs qui ne relèvent pas du domaine technique. Le CO2 est le gaz à effet de serre principalement responsable du réchauffement planétaire. Indication conformément à la Directive 1999/94/CE dans sa version actuellement en vigueur : de plus amples informations concernant la consommation officielle de carburant et les émissions de CO2 spécifiques officielles des nouveaux véhicules pour particuliers sont disponibles dans le « guide de la consommation de carburant, des émissions de CO2 et du courant pour tous les modèles de voitures particulières neuves » disponible gratuitement à tous les points de vente et auprès de DAT Deutsche Automobil Treuhand GmbH, Hellmuth-Hirth-Straße 1, D-73760 Ostfildern ou sur www.dat.de. Les étiquettes énergie évaluent les véhicules sur la base des émissions de CO2 en tenant compte du poids à vide du véhicule. Les véhicules qui correspondent à la moyenne obtiennent l'étiquette D. Les véhicules qui ont de meilleurs résultats que la moyenne actuelle reçoivent un A+, A, B ou C. Un E, F ou G est attribué aux véhicules dont les valeurs sont inférieures à la moyenne.