中文
Français
English
Deutsch
TraditionExpérienceVeyronGrand SportSuper SportVitesseles légendesBugatti Certified
HistoireLes modèles BugattiLa marque Bugatti100 ans de Bugatti
Les histoires de BugattiLa famille BugattiMolsheimBugatti aujourd'hui

Jean Bugatti

Gianoberto Maria Carlo Bugatti que tous appellent „Jean”, est né le 15 janvier 1909, troisième des quatre enfants d’Ettore Bugatti.

De Cologne, son lieu de naissance, (son père travaille, alors, au sein de la société Deutz Gasmotoren-Fabrik), il déménage avec sa famille pour Milan puis Paris pour s’installer finalement à Molsheim, en Alsace. Les ateliers Bugatti de son père voient le jour sur ce territoire qui demeurera allemand jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale. Jean y passera sa jeunesse et connaîtra les premiers succès sur circuits des voitures de sport Bugatti. A la fin des années 20, Jean commence à concevoir des modèles de voitures de tourisme et de sport. Agé de 23 ans, il conçoit, pour le compte de l’industriel du textile, Armand Esders, la légendaire carrosserie 2 places du roadster Royale. En dépit d’une longueur de six mètres, elle brille par une élégance unique. Les modèles Type 50, 55 et 57 portent également l’empreinte inimitable de Jean Bugatti. Parallèlement, il fabrique d’extraordinaires moteurs et châssis. A l’occasion, il effectue des tests sur circuits, même si son père lui interdit formellement de participer à des courses.

A partir de 1931 son père lui confie toujours plus de responsabilités. Après une grève des ouvriers en 1936, il prend en charge la direction de la production automobile. Par ailleurs, Jean reprendra plus tard la direction de l’équipe de course de l’entreprise de Meo Costantini. Ettore Bugatti s’oriente au milieu des années 30 vers la production de trains autorail, une décision qui constituera une garantie de survie pour les usines Bugatti pendant la crise économique. Le 11 août 1939 ; peu de temps avant le début de la Seconde Guerre mondiale, Jean Bugatti, tout près de l’usine, sur un circuit d’essais, meurt à la suite d’un accident au volant d’une 57 C Tank qui avait gagné les 24 heures du Mans peu de temps auparavant. Lancé à une vitesse de 200 km/h il doit éviter un cycliste, sort de la piste et finit sa course contre un arbre. Jean Bugatti décède à l’age de 30 ans.

Jean Bugatti

Jean Bugatti

Pour la modèle Type 57G, jean a mis au point un carénage aérodynamique qui a donné à ce modèle son surnom “Tank”.

Pour la modèle Type 57G, jean a mis au point un carénage aérodynamique qui a donné à ce modèle son surnom “Tank”