中文
Français
English
Deutsch
TraditionExpérienceVeyronGrand SportSuper SportVitesseles légendesBugatti Certified
TechniqueDesign360°

Fleuron de la série Veyron:\\la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport

Autrefois, lorsqu’un modèle jouissait d'une grande popularité ou remportait de brillantes victoires sur les circuits de course, les clients d’Ettore Bugatti n’hésitaient pas à solliciter le maître pour qu’il rajoute encore quelques chevaux supplémentaires sous le capot. Bugatti Automobiles SAS a vécu la même situation lorsque les propriétaires de la Veyron ont demandé à l’entreprise, non seulement de personnaliser davantage l’esthétique de leur « prochain modèle », mais aussi d’en développer la puissance et la sportivité jusqu’à l’extrême. Aujourd’hui, le résultat est là : une voiture de sport aux performances exceptionnelles qui permet aux conducteurs chevronnés d’accéder à une nouvelle dimension. Son nom : Bugatti Veyron 16.4 Super Sport*). Ses caractéristiques: 882 kW (1.200 CV), 1.500 NM de couple maximal, 415 km/h de vitesse de pointe. En effet, le moteur a été bridé à 415 km/h pour protéger les pneus.

Par rapport à la Bugatti Veyron 16.4 classique, la Super Sport s’inscrit dans une évolution logique. La Veyron de 736 kW (1.001 chevaux) construite depuis 2005 est déjà impressionnante par sa puissance et ses prouesses technologiques, telles que l’incomparable boîte de vitesse DSG à sept rapports, une tenue de route exceptionnelle et une stabilité optimale au freinage comme à l’accélération.

Sur la base des travaux menés sans relâche pendant près de dix ans sur des performances confinant l’extrême, les ingénieurs de Bugatti ont réussi à faire évoluer la nouvelle Veyron à un tel niveau qu'elle permet littéralement au conducteur d’accéder à une nouvelle dimension. Toutes les modifications ont été conçues pour générer une tenue de route plus efficace, plus réactive, plus puissante. Le gain de puissance du moteur de 16 cylindres est principalement lié aux quatre puissants turbocompresseurs et échangeurs d’air qui y ont été intégrés et le châssis a été entièrement redessiné afin d’assurer une sécurité maximale à des vitesses extrêmes.

Les réglages de compression détente des nouveaux amortisseurs ont été modifiés et les barres stabilisatrices ont été durcies. Le dispositif de contrôle des roues du véhicule lié aux amortisseurs nouvellement conçus et directement adaptés des modèles de course, est sensiblement plus réactif. Outre le fort potentiel de dynamique latérale allant jusqu'à 1,4 G, la combinaison optimale des pneus alliée au système intelligent de traction intégrale assure une maniabilité parfaite. Un couple phénoménal de 1.500 NM permet des poussées d’accélération extrêmes en sortie de virage; tous les composants du groupe motopropulseur ont été renforcés à l’extrême pour assurer la transmission en toute sécurité de cette puissance démesurée.

La finition ultra-aérodynamique de la carrosserie améliore ses performances en la matière tout en assurant un équilibre parfait en toutes situations. La coque en carbone massif réalisée à partir d’une nouvelle fibre garantit une résistance renforcée à la torsion par rapport au modèle de base et une sécurité passive maximale, tout en allégeant le poids du véhicule. L’extérieur est intégralement réalisé en fibres de carbone; sur demande, la Bugatti Veyron 16.4 Super Sport est disponible en fibres de carbone spéciales revêtues d’une laque transparente.

 

*) Boîte de vitesses: DSG à 7 vitesses, consommation de carburant en ville: 37,2l/100km, consommation de carburant en liaisons interurbaines: 14,9l/100km, consommation de carburant combinée: 23,1l/100km, rejets de CO2 combinée: 539g/km, Etiquette énergie : G
Impôts annuels pour ce véhicule : 1018 euros
Coûts par source d'énergie pour 20 000 km :
coûts de carburant (super plus) à un prix de 1,624 euro/unité de facturation : 7 502,88 euros
Etabli le : 30.11.2011
Les valeurs indiquées ont été calculées à partir des procédés de mesures prescrits (§ 2 Nrn. [Loi allemande relative à l'assurance obligatoire de détenteurs de véhicules] 5, 6, 6 a Pkw-EnVKV [Ordonnance allemande relative à la caractérisation de la consommation énergétique des véhicules particuliers] dans leurs versions en vigueur). Les émissions de CO2 survenant lors de la production et de la mise à disposition du carburant et/ou d'autres sources d'énergie ne sont pas prises en compte dans le calcul des émissions de CO2, conformément à la Directive 1999/94/CE. Les indications ne se réfèrent pas à un véhicule particulier et ne font pas partie intégrante de l'offre. Elles sont communiquées dans le seul but de permettre des comparaisons entre différents types de véhicules. La consommation de carburant et les émissions de CO2 d'un véhicule ne dépendent pas seulement d'une utilisation efficace du carburant par le véhicule. Elles sont également influencées par le comportement sur route ainsi que par d'autres facteurs qui ne relèvent pas du domaine technique. Le CO2 est le gaz à effet de serre principalement responsable du réchauffement planétaire. Indication conformément à la Directive 1999/94/CE dans sa version actuellement en vigueur : de plus amples informations concernant la consommation officielle de carburant et les émissions de CO2 spécifiques officielles des nouveaux véhicules pour particuliers sont disponibles dans le « guide de la consommation de carburant, des émissions de CO2 et du courant pour tous les modèles de voitures particulières neuves » disponible gratuitement à tous les points de vente et auprès de DAT Deutsche Automobil Treuhand GmbH, Hellmuth-Hirth-Straße 1, D-73760 Ostfildern ou sur www.dat.de. Les étiquettes énergie évaluent les véhicules sur la base des émissions de CO2 en tenant compte du poids à vide du véhicule. Les véhicules qui correspondent à la moyenne obtiennent l'étiquette D. Les véhicules qui ont de meilleurs résultats que la moyenne actuelle reçoivent un A+, A, B ou C. Un E, F ou G est attribué aux véhicules dont les valeurs sont inférieures à la moyenne.