Bugatti présente le véhicule de série le plus rapide au monde au Qatar Motor Show 2015

Bugatti présentera le véhicule de série le plus rapide au monde à l'édition 2015 du Qatar Motor Show (du 6 au 10 février) : la Veyron 16.4 Super Sport. Ce bolide de 1 200 CV a établi en 2010, avec une moyenne de 431,072 km/h, un record du monde de vitesse – validé officiellement par le Guinness Book des records, et inégalé à ce jour. Bugatti expose ce véhicule, dans la configuration d'origine de l'édition du record du monde, pour la première fois dans un salon au Moyen-Orient. La Veyron 16.4 Super Sport a été lancée en 2010 et est épuisée depuis longtemps déjà. 

 

La course durant laquelle le record du monde de la Super Sport a été établi s'est déroulée le 26 juin 2010 sur le circuit d'essai de Volkswagen à Ehra-Lessien, en Allemagne. C'est le pilote officiel de Bugatti, Pierre-Henri Raphanel, qui était au volant. Comme le prévoit le règlement du Guinness, Raphanel a dû parcourir à deux reprises, dans les deux sens, la grande ligne droite du circuit. Guinness a ensuite calculé la moyenne des deux vitesses maximales atteintes : 431,072 km/h. 

 

« Ce record du monde aura été pour moi une expérience extrêmement intense, et entièrement nouvelle », déclarait Raphanel qui, en tant qu'ancien pilote de formule 1 et concurrent des 24 Heures du Mans, est un habitué des vitesses de pointe. « À une vitesse de plus de 400 km/h, on parcourt 120 mètres par seconde. La moindre action dans le cockpit peut avoir des répercussions considérables. Il faut donc disposer d'un véhicule parfait en lequel on ait confiance pour se donner à 100%. La Veyron Super Sport était absolument parfaite. » 

 

Les caractéristiques techniques de la Super Sport sont impressionnantes : son moteur W16 de 8 litres développe une puissance de 1 200 CV et un couple de pas moins de 1 500 Nm. Cette super-voiture de sport accélère de 0 à 100 km/h en seulement 2,5 secondes. La Super Sport est une évolution de la Bugatti Veyron 16.4 de 1 001 CV, avec laquelle l'histoire à succès de Bugatti a débuté en 2005. Grâce à leurs connaissances spéciales issues de presque dix ans de développement dans un domaine aux confins du sport automobile et de l'aéronautique, les ingénieurs Bugatti ont encore fait entrer la Super Sport dans une nouvelle dimension. 

 

Le gain de puissance du moteur est obtenu essentiellement grâce à l'utilisation de quatre turbocompresseurs et radiateurs d'air de suralimentation de plus grande dimension. Afin de maîtriser ces performances hors du commun, les trains roulants de la voiture de sport à grande puissance ont également été remaniés. Les taux de déflexion principaux ont été légèrement relevés, et les barres stabilisatrices renforcées. Combinés à de nouveaux amortisseurs adaptés au sport automobile, les roues et le véhicule répondent avec une précision sensiblement accrue. En plus d'un potentiel de dynamique transversale pouvant atteindre 1,4 G, la synergie optimisée des pneus et du système de transmission intégrale intelligent garantit un pilotage parfait. Le couple phénoménal autorise des valeurs d'accélération encore plus extrêmes en sortie de virage. 

 

La carrosserie à l'aérodynamique retravaillée assure davantage d'efficience et un équilibre encore amélioré dans toutes les situations de conduite. La monocoque en carbone intégral garantit une rigidité torsionnelle extrême, pour une sécurité passive maximale. La robe extérieure est elle aussi entièrement constituée de fibres de carbone.

 

L'apparence de la Veyron 16.4 Super Sport a également été élaguée pour obtenir une dynamique et une sportivité maximales. Le véhicule présente une silhouette plate et effilée. Au lieu des prises d'air habituellement situées au-dessus du moteur sur les autres dérivées de la Veyron, ce sont deux buses NACA pratiquées dans le pavillon qui donnent son souffle au moteur 16 cylindres. La face avant est marquée par des entrées d'air de plus grande dimension. L'arrière a quant à lui été doté d'un double diffuseur, et la large sortie d'échappement en position centrale contribue à l'aspect sportif du véhicule. L'« Édition record du monde » de la Super Sport est reconnaissable à ses deux teintes : le noir du carbone apparent et l'orange. Tous les véhicules étaient écoulés peu de temps après la présentation.