中文
Français
English
Deutsch
TraditionExpérienceVeyronGrand SportSuper SportVitesseles légendesBugatti Certified
Black BessRembrandt BugattiMeo CostantiniJean BugattiJean-Pierre Wimille

Jean Bugatti

Bugatti rend hommage, avec la légende « Jean Bugatti », à un personnage marquant de l’histoire de l’automobile du 20e siècle. Gianoberto Carlo Rembrandt Ettore Bugatti, que tout le monde appelait « Jean », était le fils aîné d’Ettore Bugatti et le plus doué de ses quatre enfants. Dès la fin des années vingt, il exerce, par ses propres idées en matière de conception et de stylisme, une influence croissante sur l’évolution de l’entreprise alsacienne de Molsheim. Il reprend en 1936, à l’âge de 27 ans, la direction de l’entreprise et s’assure, jusqu’à son tragique décès accidentel en 1939, une place dans l’histoire de l’automobile par ses carrosseries et ébauches futuristes de moteurs et de châssis.

« Jean Bugatti est une édition « légende Bugatti ». Il a – aux côtés de son père Ettore – exercé une influence déterminante sur l’évolution de notre marque. Jean a réussi à allier les racines artistiques de Bugatti ainsi que la technique automobile innovante de son père et a su développer sur cette base un style qui reste jusqu’à nos jours celui de la marque et s’exprime dans nos valeurs de la marque « `Art, Forme, Technique’ », déclare Wolfgang Schreiber, PDG de Bugatti Automobiles S.A.S.

L’une des créations les plus étonnantes de Jean Bugatti est indubitablement la Type 57SC Atlantic, qui compte parmi les coupés sport les plus exclusifs et insolites jamais construits et constitue l’une des voitures de collection les plus coûteuses existant de nos jours. Le véhicule édition « Légende » qui est présenté à Francfort est une réminiscence de « la voiture noire », le modèle de l’Atlantic que Jean Bugatti conduisait lui-même.

« La Bugatti 57SC Atlantic est une icône et, pour beaucoup, l’une des voitures de sport les plus élégantes et les plus prestigieuses de l’histoire de l’automobile », relate Wolfgang Schreiber. « Jean Bugatti était un concepteur automobile de génie, qui a su refléter le style avant-gardiste des années 30 dans le langage des formes des carrosseries Bugatti », explique Achim Anscheidt, Directeur du design de Bugatti. « Sa ‘Voiture Noire’ », d’un noir profond, était non seulement la ‘voiture privée’ de Monsieur Jean, mais aussi sa création la plus impressionnante – aux proportions sportives époustouflantes alliées à une silhouette fluide et élégante, expression à l’état pur de l’ADN de Bugatti. »

La légende de Bugatti « Jean Bugatti » se base techniquement parlant sur la Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse*), dont le moteur W16 de 8 litres développe une puissance énorme de 1 200 chevaux et un couple inégalé de 1 500 Nm à 3 000-5 000 tr/min permettant une accélération de zéro à cent km/h en 2,6 secondes.

Design : le fer à cheval Bugatti resplendit pour la première fois en platine

Lors de la conception de la légende « Jean Bugatti », les designers de Bugatti se sont efforcés de se rapprocher au maximum du modèle historique du véhicule, la Type 57SC Atlantic « La Voiture Noire ». Extérieur. La carrosserie de la Vitesse édition Légende « Jean Bugatti » est intégralement réalisée en carbone apparent noir profond et fait preuve d’une élégance et d’une finition technique inégalées. L’utilisation de platine sur l’extérieur du véhicule est un trait d’extravagance. C’est ainsi que brillent le célèbre fer à cheval Bugatti de la calandre et le logo EB à l’arrière. Pour la première fois, Bugatti utilise ce matériau noble sur l’extérieur d’un véhicule moderne. L’aspect minimaliste et élégant est souligné par les roues aux jantes noires polies au diamant.

En référence à l’éponyme de la Légende, la signature de Jean Bugatti a été inscrite au laser sur le bouchon du réservoir et le bouchon d’huile. . Intérieur. Dans l’habitacle, les designers ont poursuivi la déclinaison du thème « La Voiture Noire » avec un maximum de références à l’original. L’habitacle de la Vitesse Légende « Jean Bugatti » est intégralement habillé de cuir. Et, tout comme la Type 57SC Atlantic, la Vitesse se caractérise, à l’intérieur, par un camaïeu décent de beiges et de bruns. Les sièges, le combiné d’instruments, le volant, le tableau de bord, la console centrale ainsi que les revêtements de porte et la plage d’auvent arborent un ton chaud « chocolat ». Le contraste est réalisé – comme sur le véhicule d’origine – par la garniture en cuir beige clair « silk », qui se poursuit jusque dans la console centrale rallongée. Elle se retrouve au niveau du plancher, dans les habillages extérieurs de porte et les creux de poignée de porte. Dans le véhicule, les couleurs de toutes les surpiqûres ont été harmonisées avec le cuir utilisé. On remarque tout particulièrement les broderies exclusives des portes et du couvercle du vide-poches, qui rappellent le modèle dont s’inspire le véhicule « Légende ». Ainsi, le profil de la Type 57SC a été brodé dans les portes de couleur « chocolat » avec un fil « beige silk » en surpiqûre. Sur le vide-poches de couleur beige, la forme de « l’Atlantic » a été représentée en perspective, brodée en fil marron.

L’amour du détail et le désir de mise en œuvre des matériaux les plus nobles se retrouvent dans l’habitacle au niveau du volant, où le monogramme EB reluit en platine – comme sur la coque. Un autre point saillant est le levier sélecteur, réalisé en bois de rose précieux, ici aussi par souci de fidélité avec la voiture Type 57SC d’origine. D’autres caractéristiques spécifiques à la Légende sont une plaque en cuir sur la prolongation de la console centrale portant le monogramme « Les Légendes de Bugatti », les seuils de porte ornés du logo Légende, de même que l’effigie et la signature de Jean Bugatti.

La « Voiture Noire » comme modèle historique

La voiture Type 57SC Atlantic n’a été construite qu’en quatre exemplaires de 1936 à 1938. Seuls deux de ces véhicules existent encore aujourd’hui dans leur état d’origine intégral. L’Atlantic est considérée comme la version la plus célèbre de la Type 57. Avec la version SC (SC signifiant compresseur), Jean Bugatti voulait à l’époque proposer une voiture destinée à la compétition automobile, en marge de la version de série.

Jean Bugatti, qui avait déjà prouvé son talent de styliste en créant des carrosseries exclusives telles que celles de la Type 41 Royale, la Type 55 Roadster et la Type 50, a eu l’initiative de la forme de l’Atlantic, qui se devait d’être extrêmement légère et aérodynamique. Le matériau utilisé était l’aluminium. Cela a conféré à l’Atlantic son caractère de style unique, une arête dorsale clairement accentuée, courant verticalement du pare-brise au pare-chocs arrière et réunissant par assemblage riveté les deux moitiés de la carrosserie en aluminium, qui reste encore de nos jours un élément déterminant du design Bugatti. Les roues sont déportées par rapport à la carrosserie et soulignées par des ailes énormes, car le plancher, pour gagner de la place, ne repose pas sur le cadre, mais entre les longerons du châssis. La vue de dessus, soulignant la forme ovale du véhicule à l’arrière rond et au capot moteur extrêmement long, exprime toute la grâce et l’élégance de l’Atlantic.

Le coupé sport était équipé d’un moteur à huit cylindres en ligne d’une cylindrée de 3 257 cm³, développant quelque 200 chevaux. Et bien qu’il atteignît à l’époque des vitesses supérieures à 200 km/h, il n’a jamais été utilisé en compétition. L’Atlantic marraine du véhicule Légende « Jean Bugatti », la mythique « Voiture Noire », a été la première des quatre voitures construites au total. Elle appartenait à Bugatti et a été perdue lors d’un transport suite aux aléas de la deuxième guerre mondiale. Le lieu et les circonstances de sa disparition restent inconnus jusqu’à ce jour.

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse „Jean Bugatti“

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse „Jean Bugatti“

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse „Jean Bugatti“

Bugatti Veyron 16.4 Grand Sport Vitesse „Jean Bugatti“

Jean Bugatti (1909 – 1939)

Jean Bugatti (1909 – 1939)

Bugatti Typ 57SC Atlantic, “La Voiture Noire”

Bugatti Typ 57SC Atlantic, “La Voiture Noire”

 
 

*) Boîte de vitesses: DSG à 7 vitesses, consommation de carburant en ville: 37,2l/100km, consommation de carburant en liaisons interurbaines: 14,9l/100km, consommation de carburant combinée: 23,1l/100km, rejets de CO2 combinée: 539g/km, Etiquette énergie : G
Impôts annuels pour ce véhicule : 1018 euros
Coûts par source d'énergie pour 20 000 km :
coûts de carburant (super plus) à un prix de 1,624 euro/unité de facturation : 7 502,88 euros
Etabli le : 30.11.2011
Les valeurs indiquées ont été calculées à partir des procédés de mesures prescrits (§ 2 Nrn. [Loi allemande relative à l'assurance obligatoire de détenteurs de véhicules] 5, 6, 6 a Pkw-EnVKV [Ordonnance allemande relative à la caractérisation de la consommation énergétique des véhicules particuliers] dans leurs versions en vigueur). Les émissions de CO2 survenant lors de la production et de la mise à disposition du carburant et/ou d'autres sources d'énergie ne sont pas prises en compte dans le calcul des émissions de CO2, conformément à la Directive 1999/94/CE. Les indications ne se réfèrent pas à un véhicule particulier et ne font pas partie intégrante de l'offre. Elles sont communiquées dans le seul but de permettre des comparaisons entre différents types de véhicules. La consommation de carburant et les émissions de CO2 d'un véhicule ne dépendent pas seulement d'une utilisation efficace du carburant par le véhicule. Elles sont également influencées par le comportement sur route ainsi que par d'autres facteurs qui ne relèvent pas du domaine technique. Le CO2 est le gaz à effet de serre principalement responsable du réchauffement planétaire. Indication conformément à la Directive 1999/94/CE dans sa version actuellement en vigueur : de plus amples informations concernant la consommation officielle de carburant et les émissions de CO2 spécifiques officielles des nouveaux véhicules pour particuliers sont disponibles dans le « guide de la consommation de carburant, des émissions de CO2 et du courant pour tous les modèles de voitures particulières neuves » disponible gratuitement à tous les points de vente et auprès de DAT Deutsche Automobil Treuhand GmbH, Hellmuth-Hirth-Straße 1, D-73760 Ostfildern ou sur www.dat.de. Les étiquettes énergie évaluent les véhicules sur la base des émissions de CO2 en tenant compte du poids à vide du véhicule. Les véhicules qui correspondent à la moyenne obtiennent l'étiquette D. Les véhicules qui ont de meilleurs résultats que la moyenne actuelle reçoivent un A+, A, B ou C. Un E, F ou G est attribué aux véhicules dont les valeurs sont inférieures à la moyenne.