Français
English
Deutsch
TraditionExpérienceVeyronGrand SportSuper SportVitesseles légendesBugatti Certified

Bugatti à l’ IAA de Francfort

10.9.2003

Dr. Karl-Heinz Neumann réfute certaines rumeurs: Le calendrier est respecté – les premières livraisons auront lieu en avril 2004
“La fascination de l’automobile”: c’est le slogan du Salon International de l’Automobile de cette année (l’IAA) qui se tient à Francfort sur le Main jusqu’au 21 septembre. “La fascination Bugatti”: c’est ainsi aussi qu’on pourrait décrire les activités de Bugatti Automobiles S.A.S. sur ce Salon.La Veyron 16.4*) attire une foule compacte d’amateurs et passionnés des voitures de sport. A Francfort, elle se présente sous son noble design traditionnel gris et, pour la première fois, avec un intérieur grenadine. L’intérêt du public pour ce véhicule est double: d’une part l’intérêt pour cette super voiture de sport qui n’a jamais été présentée en Allemagne à ce stade de son développement – intérêt redoublé aussi par les déclarations du président du Directoire du groupe Volkswagen, Dr. Bernd Pischetsrieder et du Président de Bugatti automobiles S.A.S., Dr. Karl-Heinz Neumann, qui ont pris position quant aux récentes rumeurs et aux bruits courant sur l’état de développement de la Veyron 16.4.
Dans son allocution, Dr. Bernd Pischetsrieder, a assuré et confirmé que Dr. Karl-Heinz Neumann mènerait évidemment le projet jusqu’au bout et donc au succès final. C’est en octobre que le Président du Groupe Volkswagen nommera le successeur du président de Bugatti S.A.S.Dr. Karl-Heinz Neumann, chargé dès le début du développement de la voiture de sport haut de gamme, a exprimé son mécontentement et son agacement devant les articles et reportages non fondés parus dans les médias. Après avoir dit qu’il n’en était “not amused”, il a ajouté : “D’après tout ce que j’ai pu lire, c’est un tas de ferraille que nous devrions présenter ici et aujourd’hui”. Les journalistes ont pu ensuite se convaincre de leurs propres yeux que ce n’était pas le cas.
Le patron de Bugatti s’est opposé énergiquement aux problèmes souvent avancés que recontrerait le moteur W 16 qui équipe la Veyron et qui, avec ses 736 kW (1001 CV) la propulse à plus de 400 km/h. “Le moteur fonctionne de façon fiable – pas la moindre trace de surchauffe!”. Une analyse du comportement au refroidissement présentée par Dr. Karl-Heinz Neumann aux journalistes prouve que, même par une température extérieure de 40 degrés Celsius, la Veyron 16.4 peut maintenir durablement sa vitesse de pointe.C’est avec force que le président de Bugatti a réfuté les articles parlant d’une “version routière à performances réduites”. – « Nous n’avons pas la moindre raison de limiter sa vitesse de pointe. La Veyron dépassera les 400 km/h, disposera de 736 kW (1001 CV) et il n’y aura aucune autre version de cette voiture!?
Répondant aux assertions de certains journaux et revues automobiles évoquant des difficultés concernant les pneus devant équiper la super voiture de sport. Selon Monsieur Neumann: “Les pneumatiques développés en commun avec MICHELIN sont actuellement au stade des derniers tests et ils ont passé avec succès des essais à plus de 440 km/h”.Finalement le PDG de Bugatti S.A.S. a réfuté la rumeur voulant que la livraison des premiers modèles serait repoussée d’un an. “Nous allons commencer en novembre, comme prévu depuis toujours au calendrier, à faire fonctionner le nouvel Atelier Bugatti de Molsheim. Nous avons prévu aussi 6 véhicules pour bien rôder le montage. C’est donc en avril 2004 que la première Veyron sera livrée!”.

iaa030910142042.jpg
 

*) Boîte de vitesses: DSG à 7 vitesses, consommation de carburant en ville: 41,9l/100km, consommation de carburant en liaisons interurbaines: 15,6l/100km, consommation de carburant combinée: 24,9l/100km, rejets de CO2 combinée: 596g/km, Etiquette énergie : G
Impôts annuels pour ce véhicule : 1132 euros
Coûts par source d'énergie pour 20 000 km :
coûts de carburant (super plus) à un prix de 1,624 euro/unité de facturation : 8 087,52 euros
Etabli le : 30.11.2011
Les valeurs indiquées ont été calculées à partir des procédés de mesures prescrits (§ 2 Nrn. [Loi allemande relative à l'assurance obligatoire de détenteurs de véhicules] 5, 6, 6 a Pkw-EnVKV [Ordonnance allemande relative à la caractérisation de la consommation énergétique des véhicules particuliers] dans leurs versions en vigueur). Les émissions de CO2 survenant lors de la production et de la mise à disposition du carburant et/ou d'autres sources d'énergie ne sont pas prises en compte dans le calcul des émissions de CO2, conformément à la Directive 1999/94/CE. Les indications ne se réfèrent pas à un véhicule particulier et ne font pas partie intégrante de l'offre. Elles sont communiquées dans le seul but de permettre des comparaisons entre différents types de véhicules. La consommation de carburant et les émissions de CO2 d'un véhicule ne dépendent pas seulement d'une utilisation efficace du carburant par le véhicule. Elles sont également influencées par le comportement sur route ainsi que par d'autres facteurs qui ne relèvent pas du domaine technique. Le CO2 est le gaz à effet de serre principalement responsable du réchauffement planétaire. Indication conformément à la Directive 1999/94/CE dans sa version actuellement en vigueur : de plus amples informations concernant la consommation officielle de carburant et les émissions de CO2 spécifiques officielles des nouveaux véhicules pour particuliers sont disponibles dans le « guide de la consommation de carburant, des émissions de CO2 et du courant pour tous les modèles de voitures particulières neuves » disponible gratuitement à tous les points de vente et auprès de DAT Deutsche Automobil Treuhand GmbH, Hellmuth-Hirth-Straße 1, D-73760 Ostfildern ou sur www.dat.de. Les étiquettes énergie évaluent les véhicules sur la base des émissions de CO2 en tenant compte du poids à vide du véhicule. Les véhicules qui correspondent à la moyenne obtiennent l'étiquette D. Les véhicules qui ont de meilleurs résultats que la moyenne actuelle reçoivent un A+, A, B ou C. Un E, F ou G est attribué aux véhicules dont les valeurs sont inférieures à la moyenne.